Chéri, j'ai écrit sur le mur !

Publié le par Stephaniet

Sur Scrap en Lorraine, nous avons pour ce mois d'octobre inauguré plusieurs nouvelles rubriques de challenges, dont le "Scrappons déco".  J'ai proposé aux  filles de réaliser ces lettrages, qui changent un peu des monogrammes en carton blanc ou kraft que l'on trouve dans les magasins de loisirs créatifs. Tout le monde a les mêmes, et commes ils sont épais, il faut aussi en décorer un peu les côtés, pas toujours facile... Et accessoirement, ces trucs ne sont pas donnés donnés.

Avec uniquement des chutes de carton et de papier, de la peinture et de l'imagination, on peut parvenir à ce genrte de résultat. Je me suis offert le luxe d'utiliser en fond des canvas de taille diverses, mais on peut très bien tout fabriquer de A à Z (enfin 26 lettres, ça serait peut-être long, sur votre mur...).

Voici ce que ça donne dans mon atelier, mais vous pouvez écrire ce que vous voulez !!

 

Atelier.jpg

 

Matériel nécessaire :

 

 1/ Canvas ou cartons toilés, il en faut un par lettre de votre mot… ou un seul, si votre mot peut tenir en entier sur une toile. J’ai choisi de varier les polices utilisées dans mon projet, j’ai donc aussi fait varier les tailles des toiles. Je n’ai rien acheté exprès, tout ça était dans mon petit stock depuis longtemps. Les toiles viennent de Gifi, Lidl... et ont été acquises au gré des promotion Au besoin, j’ai adapté la taille de mes gabarits de lettres aux châssis que j’avais.

Variante :

Vous pouvez fabriquer vos fonds, avec dans ce cas du carton bien épais, recouvert du tissu de votre choix, à condition de bien le tendre et de soigner les côtés. Il sera facile de fixer votre tissu avec du double-face moquette appliqué à l’arrière du carton. Vous pourrez alors utiliser n’importe quel tissu, assorti à votre déco, du lin uni en passant par un imprimé. Pourquoi pas un liberty romantique et des lettres dans des tons naturels, pour une chambre de petite fille ? Ou de vieux torchons à carreaux qui serviraient de fond au mot « cuisine », ou à l’expression « bon appétit » ?

2/ Du carton dans lequel découper vos lettres. J’ai utilisé du carton plume (ou carton mousse) de 2mm, qui a l’avantage de se découper très facilement et de ne pas peser lourd. Les chants s’encrent aisément. Si vous utilisez ce type de carton dans une plus grosse épaisseur, il est indispensable d’avoir un très bon cutter, dont la lame ne risque pas de se courber pendant la découpe. Sinon le chant ne sera pas droit.

Il existe aussi du carton plume noir en 5mm d’épaisseur, ça peut être intéressant car vous n’aurez pas besoin d’encrer les bords, et vous pourrez même vous amuser à découper vos papiers imprimés de sorte qu’ils soient un tout petit peu plus petits que les lettres noires. Vous obtiendrez ainsi des lettres matées en relief.

Du carton gris fera l’affaire, à condition qu’il ne soit pas trop épais, car selon les polices choisies, vous allez devoir découper des lettres courbes… Du carton de récup (boite de céréales…) peut donc tout à fait suffire.

3 / Des papiers de scrap assortis à la pièce où figurera votre œuvre, pensez à puiser dans vos chutes !

4 / Des embellissements divers assortis, tout est utilisable : ruban, cordeline, chipboard, boutons, fleurs…. Il faudra simplement éviter de créer trop d’épaisseur sous la lettre en passant de la corde par exemple, ce qui rendrait son collage difficile sur le canvas. Rassemblez ce que vous avez dans la thématique du mot choisi !

5/ Votre PC et votre imprimante, ainsi que du papier  pour imprimer vos gabarits (utilisez des brouillons !)

6/ De la peinture acrylique, du glimmer, des encres, du gesso, tout ce qui vous plaira si vous ne voulez pas laisser vos canvas blancs.

 

La méthode :

Pour commencer, il va falloir déterminer la ou les polices employées. Il suffit de taper votre mot dans un document word, avec un espace, voir un saut de ligne entre chaque lettre. Pour vous donner une idée, mon A et mon L mesurent plus de 25 cm de haut, il fallait donc une page pour chaque lettre. Prévoir un espace facilitera la modification de la police utilisée.

Cet espace ne sera pas superflu non plus lors de la phase de découpage du gabarit. J’ai pour ma part utilisé une police différente pour chaque lettre. Certaines d’entre elles proviennent du site www.dafont.com.

J’ai fait plusieurs essais, afin d’adapter la taille de mes lettres aux toiles disponibles et obtenir une composition que je trouvais harmonieuse. Veillez à l’enchaînement des formats de canvas et de lettres que vous utilisez.

Pensez à choisir, dans tous les cas, quelque chose de facile à découper, car si une lettre très sophistiquée est facile à découper dans votre feuille A4, il n’en ira pas forcément de même dans votre cardstock, et a fortiori dans du carton plus épais !

Variante : l’informatique vous effraie, les tâtonnements à l’imprimante aussi ? Et bien qu’à cela ne tienne, tracer vos gabarits à main levée !

Deuxième étape :

Vous savez maintenant quelle lettre ira sur quelle toile, vous pouvez préparer vos fonds. Ils sècheront pendant que vous découperez vos lettres dans vos papiers.

J’ai opté pour un fond sobre, en mélangeant plusieurs couleurs pour obtenir un ton assez proche de celui du lin brut, mais vous pouvez si vous le souhaitez :

  • ajouter de la texture avec du gesso étalé avec une carte de crédit, ou dans lequel vous aurez fait des empreintes grâce à des tampons mousse
  • appliquer des collages, façon mixed media, de vieux papiers, journaux, etc., plus ou moins recouverts ensuite de peinture acrylique
  • pensez aussi aux encres en spray type glimmer mist, qui s’harmoniseront particulièrement bien avec une thématique « Noël » grâce à leurs reflets irisés
  • les masks sont du plus bel effet sur les canvas !
  • pour les tamponnages, pensez à glisser quelque chose (un livre de la même épaisseur que le châssis) sous votre toile pour éviter qu’elle ne « s’enfonce » lorsque vous tamponnerez près du bord, et donc à cheval sur le châssis en bois sur lequel la toile est tendue.

Pendant que votre patouille sèche, vous pourrez passer à l’étape suivante : découpez vos gabarits, placez les sur votre carton fin, et tracez les contours avant de le découper.

Il faudra faire la même chose dans vos papiers ensuite.

Attention, pour des raisons de visibilité du tracé au crayon, vous serez probablement amenées à tracer les contours du gabarit au dos de votre papier. Pensez dans ce cas à faire pivoter votre gabarit « en miroir ». Sinon votre E sera dans le mauvais sens sur la face imprimée du papier ! Veillez de même au sens du motif, pour ne pas vous retrouver avec des fleurs poussant la tête en bas…

J’ai encré les bords de toutes mes lettres une fois les deux épaisseurs collées ensemble… Cela allait bien avec le style de ma réa, et avait le mérite de dissimuler les éventuels petits défauts liés à un excès de zèle du ciseau… pour ce faire, l’emploi d’un feutre facilite les choses : la pointe se faufilera partout !

Variante : vous pouvez aussi, si vous avez choisi de travailler vos lettres dans du carton gris, les peindre directement, les encrer, etc. C’est ce que j’ai choisi de faire sur ce canvas de 40*40 cm pour Noël l’an dernier.

 IMG 2088

Et là c’était d’autant plus facile que les lettres de 20 cm de haut sont des grungeboards de Tim Holtz, prêtes à décorer ! D’autres lettres prêtes à décorer existent, en carton, en bois… Mais elles sont rarement aussi grandes que celles que j’avais dans mon assortiment.

Vous pourrez aussi embosser vos lettres avec de la Utee pour leur donner un look vinyle, ou les recouvrir de peinture à craqueler, de décopatch, ou encore de tissu.

Pour la déco, c’est ensuite très simple : faites absolument ce que vous voulez !!! Voici quelques détails de mes réas (ici, ou encore , et  ) , mais les blogs fourmillent d’idées de déco de monogrammes que vous pourrez adapter sans difficulté aucune ! Pensez cependant toujours au fait que vos lettres devront être collées sur votre châssis.

Enfin, fixez vos lettres sur le/les châssis… Il ne reste plus qu’à accrocher tout ça au mur, et à inviter le quartier pour faire admirer votre chef d’œuvre…

 

J’espère que ces explications vous seront utiles et vous inspireront ! A bientôt pour d’autres aventures décoratives !

Publié dans Scrap scrap scrap !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cecile 02/11/2010 16:01


chapeau m'dame ça c'est du tuto clair et net!!!!!!!
un gd merciiiii Stéphaniet pr ttes tes idées, ta bonne humeur!!
soignes bien ta sciatique!!!
bizu
tootsie


Stephaniet 07/11/2010 21:48



Merci pour ton passage et tous tes petits mots Tootsie, ça fait vraiment plaisir !



Jess 26/10/2010 14:28


Ouahou super tuto!!! Merciiii Steph!


annescrap57 21/10/2010 20:12


je trouve ce que tu as fait tres joli!!! et merci pour le tuto ;-)

biz


Hari Berry 21/10/2010 16:57


Superbe fiche technique Steph ! Bravo pour ce travail !