Parce que ça faisait longtemps, un petit billet d'humeur...

Publié le par Stephaniet

On a toutes connu ça. On croise un congénère particulièrement infâme, qui fait et/ou dit un truc grossier, méchant ou vraiment pas civil du tout. On rentre à la maison furax, on raconte ça à qui de droit et on conclut notre réçit par un "mais pourquoi je lui ai pas dit ça ou ça ? " . Parce qu’évidemment, la réponse qui tue, elle nous vient toujours APRES.

 Sauf un soir.

 La ménagère, enceinte de 8 mois, sort à 18 h30 faire deux-trois courses.

Arrivée en caisse, la chance : une demoiselle ouvre sa caisse rien que pour vous. Vous gratifiez la providentielle Caroline (c'est écrit sur son badge) de votre plus beau sourire de « femme enceinte de 8 mois qui est bien contente que la journée se termine ». Sur vos talons trottinent un couple d’octogénaires, un type bedonnant et un poil rougeaud avec un caddie rempli de bières, et un grand gaillard en costume cravate.

Votre petit panier bleu, posé par terre,  n’est vraiment pas bien chargé, mais force est de constater que le déplacement de votre centre de gravité (additionné à l’élargissement de votre tour de taille) vous complique un peu la tâche. Vous êtes donc, il faut l’admettre, lente…

Penchée au dessus du panier, vous sentez qu’on vous frôle le dos, et vous vous redressez, pour découvrir le gaillard en costume cravate penché par-dessus votre épaule, et occupé à déposer ses courses sur le tapis roulant DEVANT les vôtres !

S’en suit l’échange suivant :

La ménagère : Excusez-moi monsieur, mais vous faites quoi, là ?

Le grossier personnage : J’ai pas que ça à faire, je suis attendu !

Le silence s’est installé. Pendue à vos lèvres,  attendant  votre réponse, la totalité de l’aimable clientèle qui a bien voulu se rapprocher des caisses car le magasin va fermer. Et vous lui assenez, en lui balançant son gel douche et son shampoing :

" Ah bon ? Parce qu’un type qui a  des manières pareilles, des gens l’attendent  quelque part ?  Prenez tout votre temps, vous ne leur manquerez pas !!!! "

Pour toutes les fois où c’est passé à côté,

Pour tous les trajets en bus effectués debout, en refusant qu’une mamie se lève parce que vous étiez enceinte alors qu’à côté un lycéen assis confortablement envoyait des SMS en se foutant royalement de votre  sort,

Pour tous les mauvais cons défendant leur virilité au volant et qui ne vous ont pas laissé traverser la route,

Pour toutes les fois où vous avez vu une voiture SANS siège auto dedans garée sur une place "famille"  sur un parking,

Pour la greluche qui a dit à sa copine en vous regardant « non mais faut vraiment être débile pour venir faire les soldes avec une poussette »,

Pour tous ces abrutis passés, présents et à venir (c’est à craindre…)

 Celui-là, je l’ai eu. Il a quitté le magasin, écarlate… La mamie derrière moi a gloussé, son mari a applaudi, le gros rougeaud a dit "à la tienne !". Caroline a ri de bon coeur.

 

Non mais !

 

Publié dans Billets d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Brenda 02/07/2010 21:12


Excellentissime ! Très jolie répartie !


adeline bountynette 31/05/2010 10:36


oh , ça t'arrive à toi aussi de trouver LA phrase une fois que la personne a disparu?
alors bravo pour celle ci
et peut etre qu'on devrait noter ces phrases pour le cas où!!
allez, ola pour toi, olé!!! lol


Delph2704 31/05/2010 08:55


Bravo, bravo, et mille bravos...
Tu as vengé toutes les fois où, acculées par la bêtise, nous autres n'avons rien trouvé à dire...


Elodie 28/05/2010 18:05


AH comme c'est bon!
tu devais te sentir toute contente après!!!


Jess 28/05/2010 07:27


J'adore! Ca fait du bien de rire dès le matin. Tu l'as pas loupé celui là, ca a du te faire trop de bien :D. Vivement le prochain article ;)
bizzz


Stephaniet 28/05/2010 08:16



Oh oui ça m'avait fait du bien. Je rigolais encore dans ma voiture, j'étais trop fière de moi.... Faut avoir des plaisirs simples dans la vie !